Archives des étiquettes : Bilan 2022

LES TOPS ET FLOPS 2022 DE MARIE | @THATWEIRDFANGIRLCHICKBLOG

Bonjour à tous et bonne année 2023! L’année 2022 a été assez mouvementé pour moi mais j’ai quand même eu le temps de voir pas mal de films. Et comme chaque année, je me suis dit que ça serait sympa de faire un petit bilan cinéma. Cette année, on aura donc un top 10 de mes films préférés et un flop 6 des films que je n’ai pas aimé. Oui, je sais, traditionnellement, c’est un flop 5 mais cette année, je voulais vraiment inclure le n°6. Cette année, ça a été très facile de trouver des films à mettre dans mes flops et dans mes tops. Comme toujours, faire un classement de mes films préférés a été compliqués. Et comme toujours, on commence avec les flops, parce qu’on garde toujours le positif pour la fin.

FLOPS

1. Arthur Malédiction de Barthélemy Grossmann

Oui, je sais, c’est facile de tirer sur l’ambulance. Mais parfois, l’ambulance mérite qu’on lui tire dessus. Franchement, avec un concept pareil, on ne pouvait s’attendre qu’au pire. Malgré tout, j’avais un peu d’espoir : l’espoir futile que Besson (qui, on le sait, est la tête pensante du projet) savait à quel point le concept était absurde et allait vraiment utiliser ça à son avantage. J’espère un film qui avait conscience de son absurdité, très assez second degré dans son écriture (avec de préférence des personnages qui sont très 1er degré, le contraste entre les personnages du film qui se prennent au sérieux et le film qui sait qu’il est absurde). Je m’attendais à quelque chose de fun quoi. Mais non, malgré un potentiel présent pour un film qui aurait pu être vraiment amusant, on se retrouve avec ce film super nul. Vraiment, c’est dommage parce que toutes les pires décisions ont été prises avec ce film. Tout ce qu’il ne fallait pas faire a été fait. Le film est au final juste très 1er degré avec un concept mal géré et une révélation vraiment VRAIMENT mauvaise. Bref, une catastrophe. Et quand on ajoute à ça le fait que Besson en a profité pour exploiter les étudiants de son école de cinéma, il n’a juste rien à sauver dans ce film.

2. Mort sur le Nil de Kenneth Branagh

J’avais relativement bien aimé Le Crime de l’Orient Express, ce n’était pas un chef d’œuvre mais il était relativement divertissant. Je n’ai pas gardé du film un souvenir incroyable mais je n’en ai pas gardé un horrible souvenir non plus. Par contre, Mort sur le Nil est juste désastreux. C’est simple, rien ne va. Déjà, le film se prend beaucoup trop au sérieux, au point où c’est ridicule. On ne peut pas avoir un personnage aussi extravagant que Hercule Poirot et essayer de faire un film hyper sérieux, ça ne fonctionne pas. On a un certain nombre d’acteurs en roue libre (Gal Gadot et Armie Hammer en premier). On a un mystère bien moins intéressant que celui du film précédent, du moins la version qu’on en voit dans le film, je ne connais pas assez bien Agatha Christie pour juger du mystère original. Bref, le film est ridicule, il n’est même pas particulièrement bien fait et vraiment, un gâchis monumental quand on sait que l’histoire originale est probablement bien meilleure que ça (ce n’est pas un classique pour rien). Si vous voulez du bon mystère type Agatha Christie cette année et que vous voulez passer un bon moment, regardez plutôt See How They Run ou Glass Onion.

3. Les Animaux fantastiques : Les Secrets de Dumbledore de David Yates

Évidemment que Fantastic Beasts 3 allait être dans ce classement. Certes, ce troisième film est moins catastrophique que son prédécesseur puisque cette fois, ils ont engagé un scénariste pour cadrer JK Rowling. Mais on ne peut pas sauver le naufrage qu’est cette saga. C’est évident que malgré le fait qu’on sait où est-ce que ça va (puisque l’histoire de Grindelwald est déjà établie), la saga ne sait pas où aller. Les ¾ des personnages ne servent à rien. Newt n’a rien à faire là, cette histoire ne le concerne pas et les films ne font qu’essayer désespérément de justifier sa présence dans une histoire qui n’est pas la sienne. Vraiment, le concept même de cette saga ne pouvait que mener qu’au désastre parce que ramener l’histoire de Newt et des animaux fantastiques à celle de Grindelwald était une erreur. Le seul point vraiment positif du film selon moi c’est que Mads Mikkelsen est un bien meilleur acteur que Johnny Depp et que son Grindelwald est juste bien plus intéressant à regarder, on peut le prendre au sérieux. Il a le charisme et l’aura du méchant qui manipule tout le monde. Mais lui et Jude Law (dont l’interprétation de Dumbledore est toujours impeccable et qui a une vraie alchimie avec Mads Mikkelsen) ne peuvent pas sauver ce naufrage. Entre ça et le fait que J.K Rowling soit une transphobe détestable, je suis contente de ne pas être allée voir ce film en salle et de laisser cette saga mourir pour de bon.

4. Persuasion de Carrie Cracknell

Ah, Netflix. Ils sont capables de faire du bon comme du très mauvais et Persuasion malheureusement est dans la seconde catégorie. Quel gâchis de sa source. Essayer de faire une version qui se veut moderne d’un classique n’est pas une mauvaise idée en soi mais l’exécution ici n’est pas la bonne. Le film se prend trop pour un film d’époque pour que l’aspect moderne fonctionne. De l’autre côté, l’aspect moderne détruit un peu l’histoire qui ne se prête pas du tout à ce changement. Le film a le cul entre deux chaises. Ce n’est pas comme si on ne pouvait pas faire de bonne adaptation moderne. Emma a montré qu’on pouvait faire une adaptation fidèle qui malgré tout convient à nos sensibilité moderne. Et des films comme Orgueil et Préjugés et Zombies montre bien qu’il est possible de mettre des éléments modernes à Jane Austen de façon divertissante. La différence, c’est qu’Emma est moderne dans son approche mais pas dans son univers : les personnages parlent comme des personnages de film d’époque, les costumes sont d’époques… et Orgueil et Préjugés et Zombies sait exactement ce qu’il est et sait ne pas se prendre au sérieux. Ce film a envie d’être un mix entre Emma et Fleabag mais révèle surtout sa profonde incompréhension face à ce qui fait que ces deux œuvres fonctionnent. Donc ça ne fonctionne pas.

5. Jurassic World : Le Monde d’après de Colin Trevorrow

Soyons honnête ici : qui s’attendait vraiment à un bon film? Je veux dire c’est Jurassic World, même à son meilleur ce n’est pas brillant et on est clairement pas au meilleur. Ce film n’a juste rien d’intéressant à raconter. Je n’en reviens toujours pas qu’on ait fini le dernier film avec “les dinosaures sont en liberté” et que le conflit de ce film c’est “les sauterelles génétiquement modifiés”. On ajoute à ça un méchant nul et des personnages pas ultra intéressants. Même le trio original, on est content de les voir mais ils ne peuvent pas sauver un film qui au final n’a juste rien pour lui. Vraiment, je n’ai rien à dire, c’est médiocre.

6. They/Them de John Logan

Alors celui, c’est personnel, c’est la raison pour laquelle j’ai fait un flop 6! Je suis déçue parce que le concept aurait pu donner un excellent slasher et le titre est un jeu de mot qui me fait vraiment rire. Pour rappel, le film est un slasher qui se passe dans un camp de thérapie de conversion (d’où le jeu de mot du titre : they/them comme les pronoms mais ça se lit “they slash them”, c’est drôle ok). Bien exécuté, le film aurait pu être un commentaire de la violence de ce genre de pratique (la violence peut-être moins littérale des pratiques du camp juxtaposé à la violence extrême d’un slasher) avec un groupe de héros queer qui auraient fini par retourner la situation pour sortir au dessus, ça aurait pu être fun mais non, They/Them ne veut jamais tourner sa violence meurtrière contre ses personnages LGBT. Et je comprends que, historiquement, les minorités dans les films d’horreur souffrent le plus et ne pas vouloir continuer dans cette tradition est compréhensible. Mais en même temps, le film refuse de laisser ses personnages être violents en retour, donc au final, les personnages sont un peu fades et le film n’arrive pas a vraiment avoir de message pertinent qui justifie de vouloir parler d’un sujet aussi sérieux que les camps de thérapie de conversion. Bref, je pense sincèrement qu’on pourrait faire un bon film avec ce concept mais ce n’est pas ce film.

TOPS

1. Everything Everywhere All at Once de Daniel Kwan et Daniel Scheinert

Oui, je sais, je suis une grande originale, presque tout le monde a mis Everything Everywhere All at Once dans les meilleurs films de l’année, que voulez que je vous dises… Parfois, les choses sont appréciées pour une raison. Et Everything Everywhere All At Once est fantastique. C’est une vraie claque aussi bien visuelle que narrative. C’est un film ultra inventif. On a des performances d’acteurs absolument extraordinaires, que ça soit une magistrale Michelle Yeoh ou l’extrêmement charismatique Stephanie Hsu. Et c’est un film très émouvant avec un beau message. J’y pense régulièrement plusieurs fois par semaine depuis que je l’ai vu, c’est vraiment le genre de film qui marque.

2. Nope de Jordan Peele

On continue avec les évidences. Nope est le dernier film de Jordan Peele. Et c’était également une tuerie. Au centre du film, on a un duo d’acteurs excellents. Daniel Kaluuya nous offre une performance pleine de retenue et de justesse. Keke Palmer livre de son côté une performance pleine d’énergie et magnétique, elle capture notre attention à chaque seconde de sa présence. Le film arrive à jongler entre comédie et horreur avec brio. Il y a vraiment des moments très drôles dans le film mais également deux des scènes qui m’ont le plus marqué cette année (pour ceux qui ont vu : Gordy et digestion). C’est un film qui m’a vraiment happé du début à la fin et c’était une évidence qu’il finirait dans ce classement. Je pense en plus que c’est un film qui doit être intéressant à analyser, il y a tellement de choses dans ce film, ça le rend très agréable à revoir. Bref, encore une réussite pour Jordan Peele.

3. Le Menu de Mark Mylod

Là je parle d’un film qui n’a pas forcément fait beaucoup de bruit hors de mon coin d’internet et c’est bien dommage parce que Le Menu mérite plus t’attention. Déjà, on a un excellent cast. On a pleins de personnages secondaires mémorables et tous plus détestables les uns que les autres, comme John Leguizamo ou Nicholas Hoult. Mais au cœur du film, on a Ralph Fiennes dans le rôle du chef Slowik et surtout l’exceptionnelle Anya Taylor-Joy dans le rôle de l’énigmatique Margot. C’est une excellente comédie d’horreur, même si on est plus vrai la comédie que l’horreur. C’est une satire du monde de la gastronomie. Et c’est un film qui critique le capitalisme, la marchandisation de l’art et pleins d’autres choses sur notre rapport à l’art. Certes, il n’invente pas l’eau chaude mais son propos est pertinent et bien exploité. C’était vraiment un film que j’ai pris beaucoup de plaisir à voir (et revoir). 

4. The Batman de Matt Reeves

Encore une fois, je sais, je brille par mon originalité. En attendant, j’ai vraiment beaucoup aimé cette nouvelle version de Batman. Oui, il y avait quelque problèmes, notamment le film est un peu long et peut-être que Selena Kyle n’est pas aussi bien utilisée qu’elle pourrait l’être mais ce sont des détails comparés aux qualités. Déjà, Robert Pattinson est excellent dans le rôle de Bruce Wayne/Batman. Il joue tellement bien le mec torturé et edgy. Paul Dano en fait des tonnes dans le rôle du Ridler mais ça fonctionne. L’enquête est intéressante, c’est visuellement super beau, bref, c’est un excellent film. Et le nouveau thème de Batman est tellement bien! Je ne parle pas assez souvent de la musique dans le film mais cette bande-originale mérite une mention.

5. Glass Onion de Rian Johnson

Alors oui, Glass Onion n’est pas aussi bien que son prédécesseur. Mais Glass Onion c’était excellent quand même. Déjà, le film est vraiment drôle et je pense que c’est important de le mentionner vu que c’est avant tout une comédie. Ensuite, le mystère fonctionne très bien : certains éléments sont absolument inattendus alors que d’autres sont volontairement évidents mais le tout est parfaitement bien écrit et thématiquement cohérent. On a un excellent casting. Déjà, on a Daniel Craig qui revient pour jouer le plus extravagant des détectives et on sent à quel point il s’amuse. Janelle Monae est également excellent⸱e dans le rôle d’Andy. Et vraiment tout le cast est fantastique. Et comme pour le premier, c’est vraiment un film qui nous récompense pour notre attention et qui fonctionne très bien lorsqu’on le revoit parce qu’on remarque pleins de choses (par exemple, la première partie du film fait beaucoup plus sens lorsqu’on sait ce qui se passe). Bref, c’était littéralement le dernier film que j’ai vu en 2022 (on s’est fait un petit marathon Benoit Blanc avec mes amis pour le 31) et quelle excellente façon de finir l’année. 

6. The Northman de Robert Eggers

Jusqu’à présent, Robert Eggers a réalisé un film que je n’ai pas du tout aimé (The Lighthouse) et un de mes films préférés (The Witch). Donc j’attendais vraiment The Northman pour un peu décider ce que je pense de Robert Eggers. Et de toute évidence, j’ai beaucoup aimé The Northman. J’ai passé un excellent moment. Le film embrasse vraiment le côté mythologique de son histoire et c’est quelque chose que j’ai beaucoup apprécié. J’ai aussi beaucoup aimé l’histoire, j’ai vraiment été captivé du début à la fin. Et les acteurs sont tous excellents. Alexander Skarsgård porte vraiment le film sur ses épaules. Anya Taylor-Joy est comme toujours excellente même si son personnage n’est pas au centre, elle apporte une touche de féminité et de tendresse à un film qui serait peut-être un peu trop violent sinon même si elle n’est pas non plus une pauvre demoiselle en détresse et est capable elle-même de ses moments de colère. Bref, j’ai beaucoup aimé The Northman, ce n’est pas aussi excellent que The Witch mais c’était tout de même très bon.

7. Le Visiteur du futur de François Descraques

Je pense que je n’étais pas la seule a attendre avec impatience ce film. Et je n’ai pas été déçu. Le Visiteur du futur arrive à capturer l’esprit de la websérie dans un vrai film. Il est très appréciable pour une fan de la série (comme moi), tout en étant accessible aux personnes ne connaissant pas l’univers, grâce à l’addition de nouveaux personnages. Le film était drôle avec ses moments touchants. Bref, j’ai passé un super moment devant ce film et je suis partante pour 20 suites.

8. The Black Phone de Scott Derrickson

Je n’attendais rien de ce film. Pour être honnête je ne l’aurais même pas vu si ce n’était pas le petit buzz qu’il a fait lors de sa sortie aux États-Unis. Du coup, je suis allée voir et c’était une excellente surprise. On a un film d’horreur vraiment creepy avec un excellent méchant interprété par Ethan Hawke. On a d’excellentes performances de la part des enfants acteurs. On a un film qui nous angoisse du début à la fin. J’ai aussi beaucoup aimé l’utilisation du surnaturel dans ce film. C’est assez rare d’avoir un film d’horreur avec des éléments surnaturels où le surnaturel n’est pas le problème. Ici, les fantômes sont là pour aider, la vraie horreur est humaine et j’ai trouvé ça très intéressant. Bref, The Black Phone c’était une très bonne surprise.

9. Prey de Dan Trachtenberg

Après l’extrêmement décevant The Predator sorti en 2018, on avait de quoi être inquiet pour le nouveau film de la franchise. Mais Prey parvient a être un excellent film en plus d’être une réelle bouffée d’air frais dans cette franchise. Le film est rempli d’excellente idée. Déjà, excellente idée de mettre l’intrigue dans le passé : on sait que le Predator est plus technologiquement avancé que nous, quoi de mieux que de le mettre face à des personnes qui ont encore moins d’accès à la technologie moderne que nous. Excellente idée également de mettre (enfin) un personnage féminin à l’honneur dans cette saga. Et en plus, Naru est une excellente protagoniste, intelligente, compétente mais imparfaite. La voir évoluer au cours du film, apprendre de ses erreurs pour essayer de survivre était très agréable, on s’attache vraiment à elle et on a envie de la voir réussir. Le fait de mettre en avant des tributs de natif américain est également une excellente idée. Mais avant tout, on a un excellent film, dont l’intrigue est passionnante du début à la fin.

10. Do Revenge de Jennifer Kaytin Robinson

Et on finit ce top 10 avec un film pour adolescent qui nous vient de Netflix. Tous les ans, on a des films pour ado mais la qualité est très variable. Celui-ci était très bien. On a une comédie noire avec deux personnages féminins complètement fucked-up. Drea et Elanor sont deux très bons personnages et leur relation est intéressante à regarder. On a aussi un film rempli de rebondissements qu’on ne voit pas venir. Et on a un film qui est un hommage aux films d’ado cultes (comme Heathers ou Mean Girls) tout en étant moderne et clairement son propre film. Bref, ce n’était pas un chef d’œuvre, on va pas se mentir mais c’était très fun.

Voilà ceci était mon classement pour cette année 2022. En espérant que l’année 2023 se passe bien pour tous le monde, je vous laisse avec en bonus, mes séries préférés de 2022.


THAT WEIRD FANGIRL CHICK
Retrouvez l’univers de Marie sur ses réseaux :
Site Officiel
Twitter – Instagram
Vous pouvez également retrouver tous ses articles sur notre site en cliquant sur ce lien