CRITIQUE | SÉRIE | Shadow & Bone | Netflix

Créée par :   Genre : Fantasy Durée : min  Nationalité : Américaine
Avec : Jessie Mei Li, Ben Barnes, Archie Renaux, Freddy Carter, Amita Suman, Kit Young …
Sortie : 23 avril 2021 sur Netflix

Synopsis : Le royaume de la Ravka est maudit depuis des millénaires. Son destin repose désormais sur les épaules d’une orpheline. Alina a été recrutée par l’Armée pour accompagner les Grisha, de puissants magiciens qui luttent contre le brouillard maléfique qui déchire le pays. Quand son ami d’enfance frôle la mort lors de ce raid, Alina doit affronter ses peurs et sa destinée… Le monde des Grisha est dangereux et les pièges nombreux. À qui Alina pourra-t-elle accorder sa confiance, alors que la seule personne sur laquelle elle pouvait compter n’est plus en mesure de l’aider ?

En voilà une série que j’attendais ! Je m’y suis intéressée à cause de Twitter, notamment à cause d’une des romances de la série (Alina/The Darkling, oui j’assume mes délires). J’ai même lu le premier tome de la trilogie… que je n’ai pas du tout aimé parce que ce n’est pas un très bon livre… Oui, bon, je ne suis pas partie pour aimer cette série, j’étais partie pour apprécier ma romance enemies to lovers du moment et je n’ai absolument rien à dire pour ma défense. La série décide donc d’adapter le premier tome mais a également décidé d’intégrer les personnages de la duologie Six of Crows, qui se passe (normalement) après les évidements de la trilogie.

Et du coup, la série? C’était ok. Je n’ai pas passé les pires 8 heures de ma vie mais honnêtement, j’ai fait une pause dans mon visionnage de Supernatural pour regarder Shadow and Bone et j’avais hâte que la série s’arrête pour que je puisse reprendre (non pas que Supernatural soit une bonne série mdr). En fait, la série n’avait aucune chance de vraiment me convaincre, parce que j’y allais en connaissant les problèmes du livre. Et bien sûr, je me doutais qu’il y aurait des changements, mais je me doutais aussi que les changements ne seraient jamais assez majeurs pour corriger les ÉNORMES problèmes de l’histoire. Ajoutons à ça des personnages qui n’ont rien à faire là et ça promettait d’être un peu le bazar. Et c’était effectivement un peu le bazar.

Qu’est-ce que j’ai aimé donc? Les acteurs. Ils sont tous très bons! Jessie Mei Li est excellente dans le rôle d’Alina, elle arrive à la rendre un peu plus intéressante que sa version littéraire: elle conserve une certaine naïveté mais elle arrive à lui ajouter également une certaine espièglerie et un peu de personnalité, ce qui la rend mieux et beaucoup plus intéressante à suivre. Ben Barnes est évidemment excellent dans le rôle du Darkling (renommé General Kirigan dans la série mais je refuse de l’appelle comme ça par principe), il lui donne également une certaine profondeur, une vulnérabilité, une humanité qui manquait un peu à sa version papier. Freddy Carter, Amita Suman et Kit Young sont tous très bons dans les rôles de Kaz, Inej et Jesper (respectivement), pareil, ils arrivent à donner pas mal de profondeur à leur personnages. Donc sur ce point là, tout le monde est bon. Archie Renaux est aussi bon dans le rôle de Mal mais je vais revenir sur Mal.

Quoi d’autres ? L’intrigue est fun. Alors, la série n’arrive pas réellement à corriger les gros défauts du livre. C’était des défauts majeurs et les corriger implique forcément des changements importants et la série a décidé de rester assez proche du livre. Bon, il y a des changements majeurs parce qu’ils ont ajouté Kaz, Inej et Jesper à l’intrigue, mais l’histoire d’Alina ne change pas vraiment. Ils ont tout de même rendu Alina un peu plus active dans l’intrigue, une bonne chose, même si ce n’est pas suffisant pour régler le problème du personnage. Dans le livre, Alina est très passive. Ici, elle prend plus de décision mais comme il n’y a pas eux de gros changements à l’histoire, ça reste limité: elle prend plus de décision mais on a toujours l’impression qu’elle est contrôlée par l’intrigue et non qu’elle contrôle l’intrigue. Mais bon, j’avoue que ça reste une intrigue fun à suivre et que l’ajout des Crows a rendu le tout extrêmement fun. J’aime vraiment beaucoup les Crows !

Sinon, c’est une série de young adult, ce qui veut dire qu’il y a de la romance et globalement, j’ai beaucoup aimé les romances (à une exception près). Nina et Matthias sont des personnages assez secondaires mais leur relation fonctionne vraiment bien. Les acteurs ont une bonne alchimie et l’évolution fonctionne, même si c’est un peu rapide (c’est pardonnable vu qu’ils sont clairement pas aussi présent que les autres). Kaz et Inej ont également une relation ultra fascinante, elle semble assez complexe et très en retenu, mais les deux acteurs ont une excellente alchimie et j’ai vraiment hâte d’en voir plus. Et bien évidemment, la raison qui m’a poussé vers le grishaverse, the Darkling et Alina et je les adore. Jessie Mei Li et Ben Barnes ont une alchimie des plus explosives, la tension entre les personnages est excellente, bref, c’est un type de dynamique qui est fascinante à suivre. La relation a du potentiel, même si je n’ai pas beaucoup d’espoir vu que l’autrice des romans, Leigh Bardugo, est impliquée dans la série. Et s’il y a une chose que je sais sur l’autrice, c’est que j’ai rarement vu quelqu’un détester autant une relation fictionnelle alors qu’elle l’a inventé (je n’ai pas le temps pour me lancer sur l’étrange relation entre Leigh Bardugo et sa propre création).

La seule romance que je n’ai pas aimé, c’est Mal et Alina. Dommage, c’est clairement supposé être la romance principale. Alors, on va être honnête ici, c’est partiellement une question de principe. J’ai lu les livres et je DÉTESTE Mal et je déteste la romance. Ceci étant dit, ils ont complètement changé la personnalité de Mal dans la série, au point où les seuls points communs entre les deux personnages c’est le nom et le fait qu’ils sont des trackers. Et je ne vais pas commencer à faire la liste précise de tout ce que je reproche à Mal mais le mec est jaloux, il slut-shame Alina alors que lui-même est un casanova, il passe son temps à faire des remarques désagréables à Alina, la rabaisse, sans oublier le classique « je m’intéresse à toi au moment où tu passes à autre chose » et bien sur, cette façon qu’il a de penser qu’il y un genre de « droit » sur Alina parce qu’il était là en premier (en anglais on parlerait d’entitlement). Je déteste ce mec. Oui, il y a objectivement pire que lui, mais bon, il est supposé être le « good guy » du triangle et pourtant, le mec est un red flag ambulant. Et oui, c’est un problème parce que j’ai lu le livre: sans ça, je pense que je trouve Mal tout a fait ok.

Mais ça ne pourra pas sauver la romance. Elle m’exaspère parce que la série veut TELLEMENT que j’aime leur relation. On a le droit à 20 000 flashback de leur enfance à l’orphelinat et en plus, c’est toujours le même flashback. La relation en devient forcée. J’aurais préférés qu’ils me MONTRENT en quoi ils sont si fantastiques ensemble, au lieu de juste me le dire et de me montrer deux enfants allongés dans l’herbe se tenir la main toutes les 5 minutes. (Sans parler du fait que ces flashback prennent du temps d’écran qui aurait pu être utilisé pour montrer la vie d’Alina au Little Palace, donc en plus ça c’est agaçant). En plus, à cause de la nouvelle personnalité de Mal, ils n’ont plus aucun conflit, donc en plus ils sont ennuyeux. Oh et bien sûr, je ne veux pas spoiler, mais il y a un aspect de leur relation qui fait aussi que je ne peux pas les aimer ensemble et c’est en lien avec les pouvoirs d’Alina.

Autre petit passage coup de gueule et léger spoiler sur la trilogie et sur la série, mais j’ai besoin d’en parler. Je suis vraiment agacée par le fait que le vrai prénom du Darkling ait été révélé aussi tôt et d’une façon aussi peu mémorable. Le vrai prénom du Darkling, on l’apprend dans le tome 3 (non je ne l’ai pas lu, j’ai lu l’extrait), c’est quelque chose qu’il ne partage pas facilement. Et la scène elle-même est franchement super, une de mes scènes Darklina préférée, c’est un moment de vulnérabilité pour lui et un moment intime pour eux et une vraie marque de l’importance de leur relation. De voir la série le gérer comme ça, ça m’énerve. Bref, fin du léger spoiler.

Voilà, en vrai, je n’ai pas grand chose d’autres à dire. C’est agréable de déverser ma haine sur Mal, un passe-temps qui ne vieilli jamais. Mais bon, si vous avez 8 heures à perdre et que vous voulez regarder un truc sympa, Shadow & Bone est une façon comme une autre de passer son temps.


THAT WEIRD FANGIRL CHIC
Retrouvez l’univers de Marie sur ses réseaux :
Site Officiel
Twitter – Instagram
Vous pouvez également retrouver tous ses articles sur notre site en cliquant sur ce lien

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s