Critique | Kursk


Je n’avais même pas prévu d’aller voir ce film, mais les aléas de la vie et de mes après-midis sans cours en ont visiblement décidé autrement. Je ne connaissais pas du tout l’histoire sur laquelle le film était basé, ce qui fait que j’ai découvert tout cela pendant le film, qui a donc fonctionné pour moi presque comme un thriller.

Si vous connaissez déjà l’histoire, vous trouverez probablement un intérêt à l’histoire, qui raconte quand même quelque chose de très triste. J’avoue que le film a été extrêmement frustrant.
Non pas qu’il soit mauvais, il est plutôt bon, même si pas révolutionnaire, mais voir les actions des personnes au pouvoir est absolument frustrant. Il y a quelque chose de simplement enrageant à voir des dirigeants penser à l’image plutôt qu’à la vie des hommes, alors que ces hommes sont supposés donner leurs vie pour ces dirigeants.

Le film est également efficace car on suit plusieurs fronts en même temps : les hommes coincés dans le Kurst et on comprend leur détresse et l’enfer de la situation ; les femmes des hommes et on comprend leur détresse face à un gouvernement qui refuse de leur donner des informations ; et finalement les opérations de sauvetage, voulant faire leur possible pour sauver les hommes mais sont bloqués par des intérêts politique et la bureaucratie. Tous les acteurs sont très bons, mention à Matthias Schoenaerts.

Au final, le film est sympathique, j’avoue avoir bien pleuré mais je le conseille vraiment.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s