ZOOM SUR… | Star Wars : 38 ans de voyages galactiques

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est 568937.jpg-c_215_290_x-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Nous, aujourd’hui qui n’avons pas connu la sortie de la « Guerre des Etoiles » comme elle était appelée avant, nous ne pouvons pas imaginer le raz-de-marrée que cela fut. De la célèbre phrase que tout le monde connait en passant par le générique d’introduction. La première fois que l’on regarde Star Wars on se demande ce qui nous attend !

Nous entrons alors dans un univers qui se fait le théâtre d’affrontements entre les Chevaliers Jedi et les Seigneurs Noirs des Sith, personnes sensibles à la Force, un champ énergétique mystérieux leur procurant des pouvoirs psychiques. Les Jedi maîtrisent le côté Lumineux de celle-ci, afin de maintenir la paix dans la galaxie. Alors que les Sith eux utilisent le côté Obscur pour leur usages personnels et pour dominer la galaxie.

La Suite pas besoin de la rappelée vous la connaissez tous ! Savez-vous par contre que le film a faillit ne jamais voir le jour ?

Le scénario de Star Wars est imaginé par Georges Lucas au début des années 70. Le premier jet est écrit en 1973 sous le titre Le Journal des Whills et raconte les aventures du Jedi Mace Windu. Certains éléments clés de la saga y figurent, comme la structure de l’Ordre Jedi qui n’apparaîtront finalement que dans la prélogie, 25 ans plus tard.

Le premier projet intitulé : The Star Wars est rédigé au mois de mai en 14 pages ! Lucas y résume globalement les aventures du Général Skywalker. Progressivement, Lucas étoffe son scénario, y ajoutant des personnages, des lieux et également des concepts, qui eux, n’apparaîtrons que bien plus tard.
Il devient alors impossible de faire tenir toute l’histoire en un seul film.

Suite au succès de son film American Graffiti, Lucas réussit cependant à obtenir un contrat pour Star Wars avec la 20th Century Fox. Pour financer son projet, il parvient à défendre le potentiel en faisant appel au dessinateur Ralph McQuarrie qui illustre des scènes spectaculaires de son scénario et pose les bases de l’apparence de certains personnages.
Les producteurs sont intéressés et acceptent d’investir 8 250 000 $ dans le projet. Lucas réussit en même temps – fort du succès commercial de son film précédent – à obtenir les droits sur les deux épisodes suivants, même si, comme il le craint, le premier tournait au désastre. Tentant en plus un pari risqué : tout en refusant certains privilèges que lui propose la Fox, il demande à toucher l’intégralité des revenus des produits dérivés. Ce qui est alors une pratique dérisoire va se révéler une véritable manne financière.

Dans les rôles principaux, le réalisateur décide d’engager des acteurs débutants : Mark Hamill, déjà connu à la télévision, et Carrie Fisher, fille d’acteurs reconnus, seront finalement choisis pour interpréter Luke Skywalker et Leia Organa.
Quant au choix d’Harrison Ford, Lucas refuse car il a déjà joué dans l’un de ses films, mais le réalisateur change d’avis après l’avoir vu donner la réplique aux acteurs pendant les auditions et donne le rôle de Han Solo.
Pour jouer le rôle du sage Obi-Wan Kenobi, un acteur plus établi est choisit : Sir Alec Guinness, qui, selon George Lucas, joua sur le tournage le même rôle de mentor que dans le film.

Comme vous vous en doutez, le succès fut immédiat et Star Wars a un impact très important sur la culture populaire. Ses répliques deviennent cultes, comme « Que la Force soit avec toi », ou encore le « Je suis ton père » de Vador. Le titre même de Star Wars est réutilisé dans le contexte – pourtant très éloigné – de la Guerre Froide. En effet, lorsque Ronald Reagan propose le programme initiative de défense stratégique visant à préparer la défense du territoire contre les missiles soviétiques, sont projet est très vite surnommé « Star Wars », à tel point que LucasFilm intente et perd un procès à ce sujet.

La première trilogie (épisodes IV, V et VI) ainsi que la deuxième dite « La Prélogie » (épisodes I, II et III) ont connues un immense succès commercial et un accueil critique généralement positif. Dans un soucis de cohérence et pour atteindre un résultat qu’il n’avait pas pu obtenir dès le départ, le créateur de la saga a également retravaillé les films de sa première trilogie. Ressortis en 1997 et 2004 dans de nouvelles versions.

Les droits de Star Wars sont achetés en octobre 2012 par la Walt Disney Company pour un peu plus de 4 milliards de dollars. La sortie au cinéma du 7ème épisode de la saga (Le Réveil de la Force) et premier de la troisième trilogie est alors planifiée pour le 16 décembre 2015 dans les pays francophones et européens, et le 18 décembre 2015 dans le monde.

Durant 38 ans, Lucas a réussit à nous faire rêver avec ce monde incroyable et truffé d’énormément de potentiel. Disney parviendront-ils à faire durer le mythe ? Ou plus dur sera la chute ? La suite dans les années à venir et :

Que la Force soit avec vous !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s