Critique | Les Cowboys


Cet article a été écrit par : Aurélie

J’étais tout excité à l’idée de retrouver ce bon et cher François Damiens, que j’adore tout simplement. Qui m’avais assez surprise dans Le Tout Nouveau Testament de Jaco Van Dormael. Je ne sais plus trop quand, mais y a environ 1 mois, j’ai découvert la band annonce et j’étais convaincu à 200 % voir François Damiens dans un drame, c’est une « première » pour moi. Moi, je le connais grâce à Dikkenek et ses gags. Je ne dirais pas que la bande-annonce est mensongère, mais je m’attendais à beaucoup trop. Je l’ai regardé à nouveau et je l’aime trop cette bande-annonce, j’avoue que la musique accentue mon « amour » pour celle-ci. L’histoire est assez simple, c’est la fille de François Damiens qui se fait « kidnapper » , je vous révèle rien d’autre. Excusez-moi si j’emploie les noms des acteurs, j’ai retenu aucun nom à pars un seul , non enfin 2.

Au début on se retrouve a un rassemblement de cowboys et tout ce qui va avec, tout est assez vite mis en place, à part qu’on à pas le temps d’apprendre à connaitre les personnages que la fille à déjà disparue et c’est à partir de la que j’ai commencé à moins être attaché au film, je ne sais pas trop pourquoi, le film avait un but précis si je puis dire, le « but » est de retrouver Kelly, mais ce but meurt lorsque un des personnages meurt subitement et je n’ai pas du tout apprécié ça . C’est là que le film à commencé à me surprendre surtout que Kid prends une grande place dans cette deuxième partie et que même si j’ai l’impression que sont but n’est plus vraiment de chercher sa sœur d’après moi il est bien plus motivé que son père . Je dirais qui le fait d’une meilleure manière que son père. Kid on le retrouve au début du film , il ne tient pas un rôle important, mais il suit son père partout . Il est très calme et il observe tout et grâce à son observation, il m’a l’air plus déterminé à trouvé sa sœur, il le fait d’une meilleure manière, il fait pas les mêmes erreurs que son père. J’ai trouvé
le film même marrant, c’est à cause de John C. Reilly, depuis que je l’ai « découvert » dans The Lobster ce gars me fait rire. Alors le voir ici, me tue littéralement., mais j’aime bien cette petite touche « d’humour » qui nous apaise après tout ces événements.


Passons aux petits défauts du film, aller « défauts » d’après moi le problème de ce film ce qu’on saute d’année en année, tout va tellement vite et on rate le plus intéressant, de plus on ne sait même pas combien d’années, si j’avais su ça, je serais super contente. Y a un moment où ça m’a réellement énervé

SPOIL lorsque Kid revient avec la Pakistanaise en France et que deux minutes plus tard, ils ont un gosse de 6-7 ans, je dis 6-7, j’en sais rien moi et ça m’énerve de plus la meuf, elle est devenue la parfaite « européenne », elle a appris le français, elle porte des jeans et des t-shirt, non ça craint totalement, moi, je voulais qu’elle reste comme avant avec sa propre culture.
Je trouvais que le Kid et cette fille passaient si bien ensemble et puis lorsque j’ai découvert à quoi elle ressemblait en ayant passé 6-7 ans en France, j’ai perdu foie en tout, parce que la différence de culture, c’était beau dans ce film ! FIN SPOIL

Tout ça pour dire qu’ils ont mal coupé leur film et maintenant, j’ai oublié ce que je voulais dire. La place de l’islam dans le film, ce n’est pas quelque chose qui m’a particulièrement ennuyé où autre, de plus il y a une scène que j’ai plutôt appréciée et c’est celle où Kid retourne chez lui avec cette fille et qu’elle prie dans la chambre à côté de celle de Kid qui lui fait la même chose. C’est très beau et touchant en même temps. Le truc qui m’a énervé, c’est les références à Al Quadia et Ben Laden , parce que le film démarre dans les années 1990 et se termine vers 2010 peut être donc forcément qu’on va parler des Twin Towers et d’une « attaque terroriste » dans un train à Londres . Je n’ai pas du tout aimer ces références, mais faut s’avouer que c’est assez intéressant parce que c’est du point de vue d’un Français dont la sœur a été kidnappée par des musulmans. Je pense que c’est tout ce que j’avais à dire sur les petits défauts du film.

Niveau mise en scène il n’y a pas grand chose à dire, je pense que le film aurait dû durer bien plus longtemps, parce que ça fait que le film est coupé de manière à ce qu’on se pose trop de questions dont on aura pas de réponse à la fin du film. Même la fin, on se pose des questions. Le visuelle est super lorsque Kid se retrouve au Pakistan et dans le « désert » on ressent cette chaleur. Les acteurs, on retrouve notre cher François Damiens, Finnegan Oldfield et John C. Reilly qui a un petit rôle. Super casting, le truc que j’ai répété 100x fois, mais prendre un acteur comme François Damiens dans un drame est assez bizarre parce que ce n’est pas vraiment son rayon , mais il s’avère que si , il était totalement convaincant et imprégné dans son rôle comme Finnegan Oldfiels qui est la révélation de ce film.

Bref, Les Cowboys de Thomas Bidegain est un film que je vous conseille vivement, il est très bon.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s